PAVOT

 Le pavot, comme tel n'est pas cité dans l'Écriture. C'est une plante dont les romains extrayaient un breuvage amer et anesthésiant. Ils le donnaient à boire aux suppliciés. Dans le récit de la crucifixion de Jésus, l'évangéliste Marc  parle d'une boisson vinaigrée (15,36). Matthieu écrit : "l'un des soldats courut prendre une éponge qu'il imbiba de vinaigre, et, la fixant au bout d'un roseau, il lui présenta à boire".  (Matthieu 27,34). Il est probable que l'évangéliste voulait inviter ses lecteurs à penser au psaume 69: 

"L'insulte m'a brisé le cœur et j'en suis malade;
j'ai attendu un geste, mais rien;
des consolateurs, et je n'en ai pas trouvé.
Ils ont mis du poison dans ma nourriture;
quand j'ai soif, ils me font boire du vinaigre".

Psaume 69, 21-22

Ricin
Sommaire