Partenariat en Église: une idée qui fait son chemin.

ACE, JOC, JEC et Secours catholique, partenaires d'un été.

C'est pour le moins une expérience étonnante, ce camp d'été organisé dans le Pas-de-Calais, sous la responsabilité conjointe du Secours Catholique, de l'ACE, de la JOC et de la JEC ! Le camp, c'est une réponse trouvée par les ados eux-mêmes.

Le point de départ est, cela se devine, cette difficulté commune aux mouvements aujourd'hui à motiver les jeunes entre 14 et 17 ans. Y aurait-il moyen de mettre en commun nos compétences pour un projet précis ? Quelques représentants des mouvements et les équipes fédérales pleines de questions acceptent de démarrer une réflexion puis de s'engager dans l'expérience. Les convictions différentes et le projet spécifique de chaque mouvement portés par les militants nourrissent le partenariat. Se mettre ensemble à l'écoute des attentes des jeunes leur apparaît comme une condition de réussite. Un questionnaire diffusé dans les mouvements recueille leurs désirs, leurs talents, ce qu'ils ont envie de découvrir chez les autres. Et cela ouvre des perspectives!

Ainsi naît l'idée d'organiser un camp de vacances en août. Attention, pas question d'un camp «clés en mains» préparé et animé par de gentils organisateurs; non, mais plutôt d'un camp inventé, préparé, animé par les ados eux-mêmes soutenus par les accompagnateurs. Un défi tout de même que ce camp, celui de la réalité, celui de vivre ensemble en se donnant une charte de vie en gérant les inévitables conflits, en prenant en charge tous les aspects de la vie quotidienne indispensables à la survie! En fait, de façon concrète, le défi de se prendre en mains chacun et collectivement. Une telle expérience n'est pas neutre dans l'évolution d'un jeune, elle a, à coup sûr, des répercussions dans sa vie tout au long de l' année.

Faire vivre la confiance Un camp semi-chantier a donc vu le jour dans une vieille ferme. Plusieurs rencontres avec les jeunes précisent ainsi le projet, sa mise en œuvre, le respect des règles de vie commune. Expérience formatrice et structurante, découverte de confiance à se donner et à faire vivre. Au cours d'une veillée «vie de jeunes», des discussions s'engagent sur les manières de donner sens, de s'engager dans la vie; au cours de cette veillée, les militants sont invités à témoigner des richesses qu'ils vivent dans leur mouvement. Par la suite, certains jeunes demandent à faire partie d'un mouvement. Aujourd'hui, une reprise est programmée, tant pour les jeunes qui partageront ce que ce camp a changé dans leur vie, que pour les animateurs qui souhaitent relire ce que le partenariat a permis. Alors l' avenir sera au programme: renouveler l'expérience? Expérience d'un camp de jeunes, expérience d'un partenariat ?

Hélène Dharréville. (Repris de "Témoignage ACO" n° 471).

Autre témoignage:
Catéchèse et ACE dans une cité oubliée de tous

Paroisse et mouvements

Index général