Amoureux d’humanité

Noël, naissance de Jésus, 

Hier, à Bethléem, dans un abri ouvert à tous vents.

Jésus est né sous le signe de la pauvreté, de la précarité. 

Aujourd'hui sa venue dérange un monde où l'argent est Roi,

où domine la loi du plus fort. Notre avenir, l'avenir de la planète

peuvent-ils seulement se bâtir sur des enjeux économiques ? "

Aujourd'hui, est-ce facile d'espérer ? 

Les statistiques proclamaient hier : baisse du chômage.

Aujourd'hui, reprise du chômage.

Quoiqu'il en soit, déferlent des vagues de licenciements.

La bourse compte plus que les hommes. Cette rentabilité s'infiltre partout.

Aucun secteur n'est épargné. 

Pour l'agriculture, produire toujours plus

pour les hôpitaux, des réductions budgétaires.

Les travailleurs crient leur colère :

Ils réagissent, ils bougent, ils s'organisent.

Et nous, et moi ? Allons-nous nous taire ?

y pouvons-nous quelque chose ?

Autour de nous,

CDD, intérim, temps partiel...

Le chemin de la précarité est tracé.

Quel avenir pour les jeunes ?

Que de répercussions dans la vie des familles !

Dans cette société, où trouver nos raisons de vivre ?

Plus que jamais en ces temps de violence

nous sommes appelés à construire, là où nous vivons,

un monde où Justice, Fraternité et Paix s'entrecroisent.

Où peut donc mener la course à l'Argent ?

Où peuvent donc mener le rejet et le mépris, la haine et la guerre ?

Ne nous entraînent-ils pas dans une impasse ?

Ne conduiront-ils pas le monde au bord du gouffre ?

Des enfants, des jeunes, des femmes, des hommes

de toute culture, de toute croyance

veulent bâtir une société plus solidaire

où chacun puisse vivre dignement.

Sur la planète, des manifestations, avec nombre de jeunes, s'organisent,

refusant profit et gaspillage.

Cette soif de l'argent n'est elle pas aussi en nous ?

Ne serions-nous jamais complices ? Nous avons nos fragilités.

Et pourtant, par nos choix, nous sommes chacun un grain de sable

capables d'user cet engrenage.

Cet amour pour l'homme, Dieu, le premier, en a eu le souci.

Tellement amoureux de l'humanité, il s'en est revêtu. 

Il s'est fait l'un de nous, Il s'est fait un avec nous.

A Noël, Jésus est venu planter au cœur de l'humanité, le verbe «Aimer».

Dignité, Justice et Paix sont ses priorités.

Pour Lui, nul doute: l'homme a plus de prix que tout.

Pour achever sa création, Dieu fait de nous ses associés,

et bien plus encore, ses enfants bien-aimés.

Il est respectueux de notre liberté, jamais il ne s'impose.

Il nous tend la main. 

Sommes-nous prêts à l'accepter ?

Index général