Décembre 2001
Le salarié de Biache-saint-Vaast 

rejoindra-t-il ses ancêtres 

au musée de la préhistoire?

Biache-saint-Vaast, le point de vue syndical. ...
ACO et restructurations
d'entreprises en Pas-de-Calais

Page récapitulative des articles 2001-2002


Décembre 2001: Dim, Sollac, Marks & Spencer, Cokeries, Samsonite, Sollac, Champion, Alcatel,  etc... 
Octobre 2001: Moulinex 
Juillet 2001: Emploi, çà fuit de partout!
Juin 2001:
Courrier d'entreprise entre consommateurs et dirigeants groupe Danone.
Mars 2001: Lu n'est plus rentable!

Calais: LU (groupe Danone) ne fait pas dans la dentelle
Fermeture de l'usine de Calais: 250 salariés concernés. Ris-Orangis, 400 salariés concernés.

21 avril: Lu-Danone n'est pas une exception. 
La région Nord-Pas-de-Calais a déjà connu certaines fermetures comme Lever-Haubourdin,  Danone-Seclin et Levis-La Bassée. Au lendemain des élections municipales, un  peu partout en France pleuvent les plans a-sociaux : Moulinex/Brandt; (2.200, dont 600 à Seclin); Alstom- Belfort (900); Bull (1800), Arbed, (luxembourg), Aceralia (Espagne), Usinor annoncent des coupes dans ses effectifs. BSN-Glasspack à Veauge, Reims et Givor; Pernod à Gevrey-Chambertin et Noyal/Violaine; Dim (Ruitz-62), Matra, Giat-Industrie. AOM-Air-Liberté. A cette liste il faut ajouter le domaine de la téléphonie en crise. Aux licenciements économiques s'ajoutent désormais les licenciements pour "financiarisation" de l'appareil économique. Des répercussions non négligeables touchent les entreprises sous-traitantes (Delphide, Magnetti-Marelli, Bosh, Valeo). Nombre de contrats à durée déterminée (CDD) ne sont pas reconduits. Il faut aussi prendre en compte les nombreux intérimaires redevenus des "sans travail à temps plein". Chômage technique et travail à temps partiel sont en hausse. Une récente enquête faisait remarquer la baisse des revenus salariaux chez les moins fortunés, et donc une hausse de la pauvreté dans le monde des travailleurs. Les créations d'emplois sont parfois le fait de grandes sociétés (Toyota Valenciennes, Alcatel sur le bassin minier) mais l'embellie actuelle sur les créations d'emploi provient davantage d'autres secteurs de l'économie. Au dernier trimestre 2.000, on enregistrait une hausse de 61.000 emplois dans la construction; 66.000 dans l'industrie, 379.000 dans le tertiaire.
      


18 Avril, 
Le tribunal de Boulogne-sur-Mer a débouté la direction de LU qui avait intenté un procès pour entrave à la liberté de travail et dégradation de l'outil de production. 
        Le président du
tribunal a jugé que, si les constats d'huissiers produits par la direction de LU "établissent la présence de salariés hors de leur poste de travail et témoignent d'une certaine effervescence du personnel,", cette dernière est bien légitime, compte tenu de la menace qui pèse sur leur emploi, dont les propriétaires de l'entreprise portent seuls la responsabilité". Pour le juge, les constats produits par l'entreprise ne révèlent aucune entrave à l'activité de ceux qui souhaiteraient se rendre à leur poste de travail, pas plus qu'une interdiction d'aller et venir dans l'établissement, ou trouble quelconque à;l'ordre public... il ne s'agit ici que de l'exercice d'un mouvement de grève sur le tas, tel que reconnu et autorisé par les lois de la République. 


18 Avril, Une délégation de l'ACO (locale et départementale) rencontre les salariés de LU-Calais, au cours de leur troisième semaine de grève. La délégation était menée par Paulette L. et Philippe H., eux-mêmes salariés sur Calais.  Les "p'tits LU" nous invitent à voir les changements qui s'opèrent dans l'opinion au sujet de la gestion actuelle des entreprises. Même si, à terme ils seront mis dehors, quelque chose aura changé dans les mentalités... en attendant que cela change dans les législations française, européenne et supra-nationale. Le samedi 21 avril, plus de 20.000 personnes défilent dans Calais 

Message de  L'ACO  du Pas-de-Calais aux salariés de "LU" à Calais. 19 avril 2001 

Avec vous, tout simplement. 
     
Les membres du Comité Diocésain de l'Action Catholique Ouvrière du Pas de Calais
tiennent par ce message à remercier les salariés "  LU " de Calais pour leur accueil et leur écoute manifestés à l'occasion de leur visite du mercredi 18 avril 2001 avec les militants ACO du Calaisis.
     
Ils réaffirment toute leur solidarité et soutien aux travailleuses et travailleurs des usines " LU " en grève pour sauvegarder leur emploi, qui s'opposent aux décisions du groupe Danone de fermer des entreprises.

     
Votre lutte prouve que le XXI ème siècle laisse encore triompher un capitalisme dans lequel les actionnaires sont les seuls maîtres. Des entreprises rentables ferment leurs portes dès qu'il est possible de produire moins cher ailleurs. Dans le même temps s'affichent sans pudeur des profits gigantesques, une volonté d'accroître des profits au seul bénéfice d'actionnaires. La délocalisation d'entreprises devient monnaie courante, la mondialisation de l'économie marque notre existence quotidienne. 
      Dans ce contexte, beaucoup de décisions nous sont présentées comme inéluctables. Avec vous, nous refusons cette façon de voir. Ce qui se passe aujourd'hui dans le groupe Danone ne résulte pas de la fatalité mais de choix économiques et financiers conscients. D'autres choix qui servent davantage le bonheur et l'épanouissement des salariés de " LU " de Calais et leurs familles sont possibles.
      Nous ne pouvons pas accepter que le travail soit considéré comme une simple marchandise. Avec les salariés de " LU " qui luttent au quotidien , avec les organisations auxquelles nous appartenons, nous continuons à affirmer que le travail constitue une dimension fondamentale de l'existence de l'Homme sur la terre.

      Parce que nous croyons :
-
Que la vie est plus forte que la mort,
- Que tous les Hommes et les Femmes de cette terre sont fils et filles de Dieu, qu'il aime chacun d'entre nous d'un amour infini, 
- Que Jésus Christ est le compagnon infatigable des chemins parfois tortueux de notre vie quotidienne ,
- Nous prenons le parti de l'espérances et à vos côtés nous restons impliqués dans la construction d'un monde plus juste, plus humain.

        (L'ACO se réjouit de la lettre aux Calaisiens envoyée par Monseigneur Jaeger Évêque d'Arras). 

        Fait à Arras, le jeudi 19 avril 2001:  Les membres du comité Diocésain. 


11 Avril 2001

Jean-Paul Jaeger
Évêque d’Arras.

Frères et amis du Calaisis.

 

     A l'occasion de la fête de Pâques 2001, les évêques de Lille. Arras et Cambrai s’adressent à tous les habitants de la région. Vous prendrez certainement connaissance de leur message.

 Je tiens cependant à rejoindre de façon particulière par la pensée et par le cœur, des hommes et des femmes du littoral calaisien qui depuis quelques semaines s’interrogent sérieusement sur leur avenir. 

    L'annonce de la fermeture de l'usine « Lu » touche sévèrement des pères et mères de famille, des jeunes attachés a un emploi, à un territoire, à des relations, à une histoire. Certains comptent de longues années d'ancienneté dans l'entreprise.

 La perspective d'un plan social ne suffit pas à apaiser des craintes légitimes. Des êtres humains ne seront jamais les cartes d'une partie de poker. On ne les distribue pas pour jouer et gagner. 

    Fiers de leur port, les Calaisiens savent mieux que quiconque la joie que l’on éprouve à être ouvert sur le monde Ils ne refusent pas une mondialisation qui unit des hommes et leur permet de bénéficier de leurs talents mutuels dans la recherche de la paix, du développement, de la fraternité. 

    Comme tant d'autres, ils tournent le dos à une démarche dont les mécanismes économiques, politiques et financiers n'hésiteraient pas à sacrifier, ne serait-ce que provisoirement, des membres de la famille humaine. 

La compétition internationale est rude. Elle élimine les plus faibles. Il revient certainement à tous les responsables comme aux simples citoyens de la transformer en collaboration. L’ouverture des frontières, la rencontre des peuples, les cultures constituent une chance à saisir en ce début de millénaire. Des choix hasardeux peuvent la transformer en affrontements et en rejets. 

    A l'heure de célébrer Pâques, je vous souhaite, amis de Calais, de toujours opter pour la victoire de la vie et du bonheur de chacun, avec tous et pour tous. Merci de me permettre de faire route avec vous. 

Le 11 Avril 2001.
+ Jean-Paul Jaeger

 

    En quelques semaines, plusieurs évêques expriment leur souci devant des situations vécues, 
    conséquences de décisions parfois inévitables, mais souvent résultats de choix de sociétés

    dans lesquels les paramètres humains et sociaux ne sont pas intégrés. Sont pris en compte 
    les intérêts financiers des actionnaires. 
    (Une nouvelle expression barbare émerge pour désigner certaines origines du mal:  la financiarisation de l'économie). 
 
La déclaration de Mgr Herriot, évêque de Soissons. Heudebert-Vervins 15.01.2001

Communication de Mgr Michel Dubost, évêque d'Evry. Fermeture d'usine à Ris-Orangis:  (02.04.01)

La lettre de Mgr Jacques David, évêque d'Evreux aux salariés de Carbon, à Andé (Eure)  10.04.01

La lettre de Mgr Jaeger aux Calaisiens (Lu-Danone) 11.04.01

La lettre Mgr Defois et Brunin, évêques de Lille (fermeture entreprise Selnor dans le Nord). 27.04.01

Lettre de Mgr Dubigeon, évêque de Sées à propos de Moulinex (12.05.01)

Jean-Paul II et la globalisation, audience du 27 avril 2001


Doyenné de Calais: 
Les prêtres de Calais prennent position. (06.04.01)
Le profit prend de plus en plus le pas sur l'humain.
L'Homme est vraiment traité comme quantité négligeable.
L'évènement Danone en est l'illustration parfaite, et les salariés "P'tits LU" en sont les victimes.
Nous, prêtres du doyenné de Calais, nous choisissons d'être à leur côté.
Nous nous souvenons: à la veille de verser son sang, Jésus, en lavant les pieds des apôtres, a manifesté Dieu qui se met au service de l'Homme. C'est ce même service de l'Homme que nous voulons promouvoir en apportant notre soutien aux "P'tits LU".
Nous le faisons en union avec l'Action Catholique Ouvrière et le doyen de Calais, qui ont aussi manifesté une semblable position.


La JEC de Boulogne nous communique (29.03.01): 
            Bonjour,
Comme beaucoup j'ai entendu aux infos que le groupe Danone (malgré des résultats bénéficiaires) fermait deux usines LU dont une à Calais... Les ouvriers de LU appellent au boycott des produits LU et DANONE... Pourquoi ne pas relayer leur appel par le "bouche à oreille électronique" et participer à ce boycott... Les consommateurs peuvent devenir des Consomm'ACTEURS pour un monde plus juste et plus humain !
Amicalement, Manu.

Le tract diffusé pour le boycott des productions Danone (liste)


En août 2000, Monseigneur Albert Rouet faisait paraître  un dossier intitulé:
"Faut-il avoir peur de la mondialisation?"(DDB). 
De nombreuses pages méritent d'être lues et relues, en particulier dans la seconde partie: Église et société, défis mutuels. 


L'Action Catholique Ouvrière de Calais et les petits "LU". (février 2001).

Nous ne pouvons nous taire!...

On sort n'importe quoi, on nous dit "le moral des français est au zénith!"... Ce n'est pas l'avis des salariés de Calais, par exemple, ceux de "LU", PARMENTIER-MASCOT, etc... dont l'avenir semble compromis, ni des employés des Caisses d'Épargne, récemment en grève.

Pour l'ensemble de ces conflits, on constate l'absence de vraies négociations. Dans les faits, on refuse aux travailleurs tout droit de regard et d'expression sur la gestion, l'économie et l'avenir de l'entreprise. Il y a une soif de profits à n'importe quel prix, même au détriment de la dignité des travailleurs.

Un nouveau siècle s'ouvre sur un capitalisme triomphant.
Des entreprises rentables ferment leurs portes, dès qu'il est possible de produire moins cher ailleurs. Il y a encore trop de "privés d'emploi", et des chômeurs sont transformés en travailleurs précaires payés en dessous du seuil de pauvreté.

L'avenir est entre nos mains. Rien ne changera sans nous.
Luttons contre l'individualisme, car le "chacun pour soi" est suicidaire, alors que le "chacun pour tous" et "tous pour chacun" nous fait vivre!...

L'Action Catholique Ouvrière de Calais exprime sa solidarité à tous ces hommes et ces femmes totalement déconsidéré

Lorsque l'homme est blessé, atteint dans sa dignité, Dieu lui-même est touché. Quand il y a 2.000 ans, Jésus-Christ est venu partager la vie du peuple, il a rencontré en priorité les malades et les exclus, permettant à chacun de se lever et de prendre sa place dans la société.

Oui, nous avons besoin de partager dans la diversité de nos idées et de nos croyances nos raisons de vivre et d'agir.

L'Action Catholique Ouvrière de Calais.


Liste des produits et sociétés dépendant du groupe Danone

Tract distribué à la porte de l'entreprise. Danone annonce des profits records : 4,7 milliards de francs, dont 900 millions de bénéfices pour les biscuits LU. Pour remercier l’effort de l’ensemble de ses salariés qui y ont contribué, 1800 licenciements et la fermeture de 6 sites de production en Europe ont été décidés par les actionnaires de Danone. C’est inacceptable ! Soutenez les salariés de Danone en boycottant les produits du groupe.

Marques du groupe Danone :ACTIMEL -ARVIE - BADOIT -BELIN -BIO -BLEDINA -CHARLES GERVAIS - CHIPSTER- CRACKERS BELIN -CRACOTTES -DANETTE - DANONE -EVIAN -FJORD -GALBANI -HEUDEBERT - JOCKEY- LU -MIKADO -PELLETIER -PEPITO -PRINCE - SALVETAT -TALIANS -TUC -VOLVIC

Par l'intermédiaire du réseau Attac, il est possible d'en connaître plus.


Toyota et Alcatel : deux groupes qui investissent et créent des emplois dans la région Nord-Pas-de-Calais. (Alcaltel: + 1200 région Lens-La Bassée, mais  800 suppressions dans le Calaisis)


Retour Index général