noce.

Bien sûr le mot noce nous fait penser d'abord au mariage de Mr Jacob avec Mlle Rébecca... Mais une tradition fort ancienne dans l'Écriture invite à penser aux textes des prophètes dans lesquels l'alliance de Dieu avec Israël est comparée au temps des épousailles. Ainsi Osée; Isaïe 54: 

Car celui qui t'a faite, c'est ton époux: le SEIGNEUR,  c'est son nom;
le Saint d'Israël, c'est celui qui te rachète,
il s'appelle le Dieu de toute la terre.
Isaïe 54.5 

Dans l'Apocalypse, Jean parle des noces de l'agneau,  c'est-à-dire du Christ avec son Eglise, ou de Dieu avec son peuple. Plusieurs paraboles utilisent la comparaison d'un roi qui prépare le repas des noces.

Interprétation:

  Jean nous invite à comprendre ce récit comme la réalisation de l'Alliance entre Dieu et son peuple par le Christ, . Dans un autre livre, l'Apocalypse, Jean évoquera les noces de l'agneau (Apocalypse 19, 7)

Confirmation par les textes:
"les invités à la noce peuvent-ils être en deuil tant que l'époux est avec eux.  Mais des jours viendront où l'époux leur aura été enlevé. C'est alors qu'ils jeûneront. (Matthieu 9,15)."

Il en va du Royaume des cieux comme d'un roi qui fit un festin de noces pour son fils. Matthieu 22,2

 retour texte évangile Cana.   Index général du site.