Le pari de la JOC:

On est fait pour s'entendre  

15000 jeunes à Bercy le 3 mai

 

Karen, collégienne dans la région lyonnaise et Yannick, étudiant près de Paris réagissent au slogan "On est fait pour s'entendre !". 

> Comment dans ta vie le slogan se traduit-il ? 

Karen: Au collège, j'ai des copines maghrébines, asiatiques ou africaines: on parle de notre vie, de nos traditions mais peu de religion. Avec Yamina, un jour nous avons parlé de nos croyances. Elle est musulmane et je suis chrétienne, nous n'étions pas forcément d'accord. Elle a ses convictions, j'ai les miennes. Par exemple, en ce qui concerne le fruit défendu, Yamina soutenait que les femmes enceintes souffraient car Ève a mordu dans la pomme, moi je ne crois pas du tout à cela. Chacune a pu donner son avis en respectant l'autre. 

Yannick : Aujourd'hui on ne peut  pas faire sans. Je n'ai pas d'atomes crochus avec tout le monde mais on vit tous ensemble et la violence ne résout rien. C'est le même principe avec la politique et la démocratie : quand quelque chose est voté, même si les gens ne sont pas d'accord ils vont faire en sorte que ça se passe bien. La majorité des individus accepte et respecte les règles du jeu. 

> Qu'est-ce que tu fais pour que ce slogan soit vrai ?

 
Karen: Pour moi, ce qui est impor tant, c'est d'apprendre à connaître les gens. Pour cela, il faut avoir envie d'aller vers les autres, d'être en contact et faire preuve de tolé rance. 

Yannick : J'aime beau coup écouter ce que disent les gens. Dans un débat, je donne mon avis, je participe. L'écoute c'est important pour se comprendre, s'entendre et vivre ensemble. Ne pas avoir les mêmes idées, c'est ça qui est intéressant, ça fait avancer les débats.

D'après la revue de la JOC "Assez Zoné" n°28

Affiche composé de 38 photos de jeunes formant un point d'interrogation..
Ils s'interrogent, ils interrogent leur entourage, la société.
Leur affirmation: "On est fait pour s'entendre".

Telle est la réponse de la JOC: 
Au-delà de nos différences, nous pouvons vivre ensemble.
C'est une invitation à s'organiser avec d'autres, à bouger, 
dans les quartiers, au lycée, au boulot.

On peut se renseigner:

Calais: Véronique Darré, 103, rue du Vauxhall.
Saint-Omer: Patricia Bernard, 44, rue Sainte Claire.
Arras: Jérôme Morillon, 9 rue de Jérusalem.

Rejoindre le Site national de la JOC

Première page      Fleurs et plantes de la Bible