6 juillet expulsion d'un français d'origine algérienne 
après qu'il ait purgé sa peine de prison.

Le principe de la double peine en France veut que les sujets d'origine étrangère ayant purgé une (ou plusieurs) peine puissent bénéficier d'un billet de sortie en prime de la condamnation pénale. Ceci relève directement de la discrimination raciale. En France tous les hommes ne sont pas égaux devant la loi, mais c'est légal. 

Un algérien de 37 ans, arrivé en France à l'âge de 11 ans, marié à une française et père de 6 enfants, ayant un travail pour subvenir aux besoins de sa famille se trouve ainsi arrêté et parqué à l'aéroport dans l'attente du prochain avion. Une grâce présidentielle pourrait surseoir à l'exécution et laisser un père de famille s'occuper de sa femme et de ses enfants.

31 août: le ministre revient sur sa décision, à nouveau cet homme est arrêté, et  la procédure d'expulsion est à nouveau engagée. La Cimade soutient...

Pendant ce temps, la France d'en-haut se soigne bien:

Roger Lemaire pourrait s'en tirer avec une prime de licenciements de 20.000 €, soit plus de 13 millions de francs d'hier, soit plus d'un milliard des centimes d'avant-hier. parler en euro est un vrai cache-misère.

Jean-Marie Messier espère doubler la prime. On se souviendra qu'il avait déjà augmenté ses dividendes personnels au moment où les actions en bourse du groupe vivendi amorçait une descente rapide... Il est vrai que gérer l'avenir de 300.000 salarié entraîne quelques responsabilités rétribuées en monnaie sonnante et très trébuchante. Le silence de Monsieur Sellières est assourdissant lui qui promettait il y a peu de mettre un peu d'éthique dans les entreprises

Impunité zéro, çà dépend pour qui, puisque les affaires seront tues et amnistiées pour la France d'en-haut. Quand à la France d'en-bas, pas de cadeau, il faudra payer et boire jusqu'à la lie.

Le non-lieu dans l'affaire du sang contaminé relève de l'exonération de responsabilité. A quoi servent donc les responsables des cabinets ministériels?

Gogos de tous pays, unissez-vous!

Souvenez-vous, c'était au siècle dernier, ils vous ont promis une montagne de rapport, si vous achetiez des actions Eurotunnel... on connaît la suite. Souvenez-vous: la Net Économie de l'an 2000, allez-y ,il y en aura pour tous les meilleurs... depuis, la bulle s'est dégonflée et le porte-feuille avec.

Investissez dans les fonds de pension qu'ils disent, avec Enron.... Andersen. 15 % par an, sur le dos des travailleurs (Danone, LU, Alcatel  et autres Worldcom compagnie). Et les hommes de l'art en audit de faire croire aux gogos qu'ils ont ont gagné le gros lot. La loterie nationale a disparu, vive la loterie supra nationale. On connaît la suite ! 

Si tu fais partie du monde d'en-haut, tu as des chances d'être au parfum, de savoir   le bon moment pour retirer tes actions et tes bénéfices sans avoir rien fait). Si tu fais partie du monde d'en-bas tu découvriras que tu t'es fait rouler dans la farine. Ainsi en est-il des ouvriers d'Enron. Quand à Vivendi : forte hausse de salaire en mai pour le PDG, fabuleuses indemnités de départ en juillet, et, pour les actionnaires et les salariés, soupe à la grimace. On aurait dû le savoir depuis longtemps,  puisque la Générale des Eaux ne dégageait pas une odeur de sainteté quand elle fut rebaptisée Vivendi.

Gogos de tous pays, souvenez-vous, ce n'est pas d'aujourd'hui que ceux d'en-haut se moquent de ceux d'en-bas. Ce n'est pas d'aujourd'hui que le mirage de la fée bonne fortune fait prendre des vessies pour des lanternes, et çà marche toujours ! reste à savoir qui paie les pots cassés. 

Le premier secrétaire du MDEF se contente de dire que ce ne sont que des faits "en marge"... de là à nous faire croire que les pratiques actuelles sont marginales il n'y a qu'un pas... faut-il le croire?

2001-2002, les temps sont durs, pour les salariés aussi

Toujours plus haut..... La France d'en-haut.
Le 1 août (pas le 1er avril), la France d'en-haut creuse l'écart d'avec la France d'en-bas, moyennant des hausses inégales de salaire: 
+2,6% pour la France du SMIC (la France d'en-Bas) 
+ 60% pour la France d'en-haut (le SMIC des ministres étant le plus bas des hauts fonctionnaires. Messier/Rafarin, même combat ! ! !
Nul n'aurait crû les députés de droite aussi catholiques au point d'appliquer à la lettre l'évangile: "
à celui qui a on donnera; à celui qui n'a pas, on enlèvera même ce qu'il a". (Marc, 4,25).

retour première page